Bio

De l' opéra à Toots à Kylie

Jan Bercu a acquis sa formation musicale auprès de Carlo Van Neste et d’Edith Volckaert au Conservatoire Royal de Bruxelles et a reçu énormément de soutien de ses mentors Albert Speguel et Joseph Spira. En 1970 il commence sa carrière professionnelle à l’orchestre de la BRT-RTBF et en 1971 suivent les premières invitations internationales : il devient soliste à l’ Orchestre de Chambre Paul Kuentz avec lequel il part en tournée à travers les Etats-Unis et la France. Ceci devait être le point de départ d’une carrière qui allait le conduire aux quatre coins du monde. C’est ainsi qu’ont suivi 22 tournées au Japon et même l’ancienne URSS ne lui est pas demeurée inconnue.

De surcroît Jan a joué dans l’orchestre de jazz de la BRT sous les directions respectives d’Etienne Verschueren, de Francis Bay et de Freddy Sunder; il a fait partie de l’orchestre de Caravelli et a également travaillé avec James Last. Son ensemble ‘Jan Viool and Co’ l’a rendu extrêmement populaire en Flandre et aux Pays-Bas où il a écumé toutes les fêtes et tous les festivals.

En 1977 il quitte la radio et rejoint successivement l’Orchestre National de Belgique, le Filharmonisch Orkest van Vlaanderen et l’orchestre de la Monnaie. En 1980 il devient violon solo et soliste du Heidelberger Kammerorchester jusqu’en 1983, date à laquelle il rejoint les orchestres de Nancy et de Metz et, plus tard, l’un des grands orchestres le Saarländischen Rundfunk.

Durant la même période, il est second soliste de l’‘Orchestre de Chambre Ad Artem de Metz’ et quand il retourne en Belgique en 1990, il reçoit les fonctions de régisseur musical et de violon solo au département musique du Ballet des Flandres. Il a accompagné des music-halls comme ‘West Side Story’, ‘Anatevka’, ‘Me and my girl’, ‘Chicago’, ‘Evita’ et ‘Dear Fox’.

Au cours de ses trente ans de carrière Jan a également travaillé avec les ‘plus grands’ de la musique dite ‘légère’. Pendant des années il a fait partie de l’orchestre du ‘Grand Gala du Disque’ et a accompagné, entre autres, Marlène Dietrich, Shirley Bassey, Nathalie Cole, Tom Jones, Bryan Ferry, The Three Degrees, Nana Mouskouri, Madredeus, Kylie Minogue, Julien Clerc, Natalie Choquette, Lara Fabian, Anny Cordy, Florent Pagny, Donna Summer, Shaggy, sans oublier le grand …. Toots Thielemans, avec lequel, depuis les fameux ‘concerts d’anniversaire’, il a continué à travailler régulièrement. Il y a eu aussi les longues tournées de plusieurs mois en France et en Suisse avec William Sheller …

De plus, il est un musicien de studio très demandé et il a participé à de nombreux enregistrements de cd et de DVD pour des artistes nationaux et internationaux, tels que : Alain Delon, Bonney M, André Rieu, Vera Mann, Wanda Joosten, Nana Mouskouri, the New London Chorale et Tom Parker, Jean Bosco Safari, Madredeus, William Sheller… et a joué pour les bandes sonores de films comme ‘Licht’ (musique de Dirk Brossé) et ‘The Aviator’.

A présent, il prête sa collaboration à l’orchestre de la Monnaie, à l’Orchestre National de Belgique, au Vlaams Radio Orkest, il joue avec Il Novecento (le très populaire orchestre de The Night of the Proms) et avec divers petits ensembles en Belgique et à l’étranger.

Le théâtre a également exercé sa séduction et c’est ainsi que Jan s’est retrouvé mainte fois sur la scène pour interpréter le rôle d’un acteur violoniste. Une première fois dans l’impressionnante production du KNS ‘Ghetto’ de Sobol (mise en scène Daniel Benoin) puis, plus tard, dans le ‘Thijl Uylenspieghel’ de Hugo Claus au Théâtre du Parc et dans le ‘Faust’ (traduction de Gérard de Nerval) dans les ruines de Villers-la-Ville.